Emploi / Formation

Changer sa vie professionnelle avec l’ikigaï

Changer sa vie professionnelle avec l'ikigaï
Raphaël
Rédigé par Raphaël

Se tromper de choix dans la profession est une chose courante. De nombreuses personnes réalisent en effet au bout de plusieurs années à exercer un métier qu’ils n’y sont pas heureux. Face à cette réalité, tenter de repartir à zéro est un choix difficile. Si certains arrivent à tenter d’autres horizons professionnels, il y en a souvent qui se résignent et sacrifient leur
bien-être. Pourtant, trouver sa voie n’est pas une chose impossible. Chez les Japonais, la philosophie de l’ikigaï aide énormément à trouver ce dans quoi on peut s’épanouir. De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que l’ikigaï ?

C’est dans la culture japonaise que l’on découvre le concept de l’ikigaï. En français, c’est un terme qui se traduire sous diverses expressions. Certaines personnes retiennent « la joie de vivre », d’autres préfèrent « la raison d’être » ; d’autres encore traduisent cette expression japonaise comme « la raison de se réveiller chaque matin ». Au final, on utilise le terme ikigaï pour évoquer une passion intense que l’on a. Et c’est justement à l’aide de cette passion que l’on définit le but de sa vie, le projet professionnel que l’on veut réaliser.

Se décider face à un dilemme

Au fond, quand on parle de l’ikigaï, ce n’est pas seulement dans un contexte professionnel. C’est une philosophie qui aide à faire n’importe quel choix de vie. C’est une sorte de boule de cristal qui aide à prendre les grandes décisions au quotidien. C’est néanmoins beaucoup plus un principe dont il faut comprendre le fonctionnement, de sorte à pouvoir l’utiliser rapidement.

Comment fonctionne l’ikigaï ?

La pratique de l’ikigaï apporte une réelle plus-value dans la vie de tous les jours, notamment au boulot. C’est un concept qui apporte une réelle assistance dans le développement de son potentiel. On peut donner un sens à sa vie en comprenant ce qu’est l’ikigaï
et en le mettant en pratique, rendre son environnement plus heureux et apporter de la valeur aux autres. La pratique de cette philosophie est donc d’abord un défi personnel. Mais surtout, l’ikigaï est une partie de l’être humain. C’est une source de motivation, une force qui fait que tout humain partage avec son ikigaï une connexion puissante. On peut recourir à cette
pratique japonaise dans la poursuite d’une ambition précise. Il est cependant encore meilleur de le découvrir dans des activités simples du quotidien.

Comment fonctionne l'ikigai ?

Comment découvrir son ikigaï ?

On peut s’imaginer que trouver sa passion, son ikigaï qui va permettre de s’orienter professionnellement est un chemin difficile. Pourtant, il est simple de le découvrir. La raison d’être d’un humain, c’est souvent la chose à laquelle il pense quand le silence s’empare de lui. C’est généralement une activité qu’il ferait, quand bien même il serait riche ou
qu’il posséderait tout ce qu’il désire.
Cela dit, l’ikigaï, ce n’est pas siroter une coupe de champagne au bord d’une plage ou d’une piscine. Ce n’est pas aller de restaurant en restaurant. Ces activités peuvent être plaisantes quand on a de l’argent. Toutefois, ce sont des plaisirs fugaces.
La passion d’une personne, c’est d’abord le sens de sa vie. C’est un métier dans lequel elle se sent utile aux autres, tout en accordant de la valeur à d’autres personnes.

Il faut laisser son ikigaï s’exprimer librement

Lorsqu’on recherche des réponses, des solutions à des problèmes, on peut s’attendre à découvrir sa passion en un instant.
Cela ne marche pas comme ça. L’ikigaï est une force naturelle en l’homme, qui s’exprime librement. Comme une passion, il s’éveille comme la seule voie à suivre, le seul chemin qui conduit vers la destinée recherchée.

Envie de savoir quel est votre ikigaï ?

Pour découvrir son ikigaï, il faut se recentrer autour de quatre mots essentiels que sont :

  • La passion ;
  • La mission ;
  • La profession ;
  • La vocation.

Tous ces mots doivent en effet rediriger vers une seule et même activité. Ce n’est cependant pas aussi simple. Pour connaître son ikigaï, il faut se poser les bonnes questions. Vous pouvez vous demander :

  • Ce que vous aimez ;
  • Quel est votre talent ;
  • La cause que vous vous sentez prêt à défendre ;
  • La plus-value que vous pouvez apporter aux autres.

En faisant cet exercice à l’aide d’un papier, de nombreuses personnes arrivent à trouver le sens de leur vie, leur raison d’être, ce qui les fait se lever le matin. Il est important d’y réfléchir, de prendre des jours pour cogiter silencieusement.
C’est un exercice qui permet de porter un regard sur soi-même, tout en trouvant sa voie professionnelle.

Comment trouver le travail idéal avec l’ikigaï ?

Le job idéal, ce n’est pas forcément celui qui rapporte beaucoup d’argent chaque mois. Certes, avoir une bonne rétribution de son travail permet de s’épanouir, mais le job idéal, c’est celui qu’on se plaît à faire. Ainsi, lorsqu’on a trouvé son ikigaï, il conduit naturellement vers la profession qui nous correspond. On n’est jamais plus heureux que quand
on fait ce qu’on aime, ce dans quoi on se sent utile aux autres. Une fois qu’on a trouvé sa passion, le sens de sa vie, il faut simplement le transformer en activité professionnelle.

Pourquoi ne pas oser une reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle est une réalité dans de nombreux pays. Selon le média RTL, 93 % des Français ont déjà envisagé de changer de profession. Selon le site Le Parisien, 22 % des Français changent de métier tous les cinq ans. Se reconvertir professionnellement n’est donc pas un mal, tant que l’on va vers son
métier
de rêve à travers la découverte de son ikigaï. Une vraie reconversion suit cependant plusieurs étapes. Il faut :

  • Commencer à déculpabiliser ;
  • Prendre des vacances ;
  • Retrouver l’essentiel de sa vie ;
  • Définir ses envies et ses désirs pour l’avenir ;
  • Laisser libre cours à son inspiration et à sa créativité ;
  • Se donner des perspectives.

Pour arriver à tout cela, il sera important de dissocier les hobbies de ses réels talents. Opérer une reconversion professionnelle exige de l’ouverture d’esprit. C’est le moment de donner de la chance à son potentiel, à ses rêves et à ses réelles aspirations.

Articles similaires

À propos de l'auteur

Raphaël

Raphaël

Laissez un commentaire