Entreprise

Quelles questions se poser avant de créer sa société ?

Quelles questions se poser avant de créer sa société 
Raphaël
Written by Raphaël

La réussite d’un projet de création d’entreprise nécessite une démarche minutieuse et précise. Pour sécuriser sa démarche
entrepreneuriale et surtout son capital, il faut se poser les bonnes questions avant de créer sa société et surtout y apporter
des réponses idoines. C’est un travail préalable qui permet au bon manager d’identifier ses besoins, les risques inhérents à
son projet et les leviers sur lesquels il doit appuyer.

Le projet de création d’entreprise est-il possible, envisageable et raisonnable ?

Lorsqu’on commence à être habité par un projet d’entreprise, il ne faut pas s’y jeter spontanément. Il convient de procéder
préalablement à la validation de son projet. Cette première question doit permettre d’aborder de nombreux aspects.

Le premier aspect concerne l’impact financier du projet en lien avec les dépenses habituelles et le patrimoine
de la famille. Ce questionnement permet d’anticiper sur les conséquences du projet sur la vie de famille et donc de prendre ses
dispositions pour s’adapter aux changements plausibles.

Pour créer son entreprise, le deuxième aspect consiste à se demander si l’on a un profil qui correspond à l’idée que l’on
porte. En effet, le développement de tout projet nécessite des compétences, des acquis, des connaissances.

Il est tout aussi utile de faire un planning pour rendre compatible la création de sa société avec ses projets
personnels
; faire un enfant par exemple. La création de certaines sociétés peut nécessiter que l’on justifie de
diplômes spécifiques ou de quelques années d’expériences dans un domaine précis.

Par ailleurs et surtout quand on est un salarié, il convient de viser son contrat de travail pour savoir si l’on peut créer une
entreprise. Le contrat de travail peut parfois contenir certaines clauses qui restreignent la liberté d’entreprendre. C’est le
cas de la clause de non-concurrence, la clause de loyauté, la clause d’exclusivité.

Quel est le niveau de connaissance en création et gestion d’entreprise ?

Gérer une entreprise ou même une équipe nécessite certaines qualités. Il faut pouvoir concilier les relations humaines avec
les exigences de performance. Lorsqu’on ne dispose pas d’expérience dans la direction d’une structure commerciale, il est
recommandé de faire des stages ou, au mieux, de se faire accompagner par un mentor.

Pour s’assurer de faire les bons choix, le porteur du projet, en plus de se poser les bonnes questions avant de créer une société, doit
s’entourer d’experts de qualité. Créer une entreprise requiert généralement l’assistance d’experts comptables,
d’avocats, de conseillers
, etc. Lorsqu’il s’agit d’un projet de grande envergure et qu’on souhaite réduire les charges,
il est conseillé de s’associer à des personnes qui disposent de compétences techniques qui seront utiles au développement du
projet.

Quel est le niveau de connaissance en création et gestion d'entreprise

Créer une entreprise : les clients s’intéresseront-ils au projet ?

Trouver la clientèle est la plus grande problématique pour créer une entreprise. L’idée que l’on porte doit pouvoir
générer un chiffre d’affaires suffisant et pour cela il est important que l’entreprise apporte une solution
pratique à un besoin existant. Pour s’assurer de l’adhésion des consommateurs au projet, les experts recommandent de faire une
étude de marché. Cette étude peut permettre d’analyser le segment de la clientèle visé.

C’est d’ailleurs généralement sur la base de l’étude de marché que les porteurs de projets établissent des hypothèses de
chiffres d’affaires prévisionnels. Pour faire croître rapidement le nombre de clients, il peut s’avérer utile de disposer d’un
bon réseau ou de contacts professionnels rentables avant de créer son entreprise. Toutefois, il ne faut pas négliger de prendre
tous les aspects de l’économie locale en compte dans son étude. Cela nécessite de connaître le secteur que
l’on vise, d’étudier les habitudes et la psychologie des consommateurs, d’adapter son service à la clientèle.

Quelles viabilité et rentabilité peut-on espérer pour l’entreprise ?

Se fier au chiffre d’affaires pour se lancer dans son projet de créer une entreprise est une démarche erronée. La rentabilité
est le critère qui pérennise une entreprise. Pour analyser la rentabilité d’une future entreprise, on peut établir des comptes
prévisionnels.

Ces comptes devront préciser les dépenses, les investissements à prévoir et surtout les financements
mobilisés. En établissant les tableaux financiers prévisionnels, le porteur de projet peut calculer la rentabilité par
exercice, apprécier la situation patrimoniale de la société à chaque clôture, définir un plan de trésorerie et un plan
de financement.

Créer une entreprise : l’idée portée est-elle réalisable ?

On peut monter un projet d’entreprise de qualité sans que celui-ci soit réalisable. C’est pour cela qu’il importe, au-delà de
l’étude de marché, que le projet soit à la portée de la personne qui voudrait le développer. Pour apprécier le caractère
réalisable d’un projet, il faut analyser trois aspects essentiels :

  • le financement sera-t-il disponible ? Comment l’obtenir rapidement ?
  • quelles sont les compétences techniques requises ? L’environnement du marché est-il adapté au projet ?
  • quel est le contexte économique du lieu d’implantation de la société ? Quelles sont les barrières socio-économiques à
    surmonter ?

Créer une entreprise l'idée portée est-elle réalisable

Quel type de société veut-on créer ?

Créer une entreprise exige de rédiger des statuts, de trouver la forme juridique idéale à son entreprise.
Lorsqu’on envisage de démarrer des activités commerciales, il faut pouvoir trouver la forme juridique qui convient à son
capital et au mode de gestion que l’on entend adopter.

Faut-il créer une entreprise individuelle ? Faut-il plutôt miser sur une EIRL, EURL, SASU, SARL, SAS, etc.
? Pour répondre à ces diverses interrogations, le créateur d’entreprise doit se documenter sur les implications de chaque forme
de société.

Pour créer son entreprise, c’est aussi à cette étape qu’il faut choisir son régime d’imposition des bénéfices et surtout le
statut social du chef d’entreprise. Pour adopter des stratégies juridiques performantes, il faut associer à l’analyse de ces
diverses options un professionnel en création d’entreprises.

Pourquoi créer une société ?

Lorsqu’on a fini d’évacuer toutes les questions pertinentes liées à la réalisation d’un projet d’entreprise,
il faut pouvoir faire une introspection personnelle. En effet, la réussite d’une idée d’entreprise dépend fortement de l’état
psychologique de l’entrepreneur.

Lorsqu’un chef d’entreprise connaît sa motivation et est convaincu de son idée, il
développe facilement la persévérance, la foi et puise en lui-même l’énergie nécessaire pour avancer. C’est en trouvant cette
motivation que le porteur de projet saura choisir les collaborateurs qui vont l’accompagner.

Trouver les ressources humaines de qualité est un atout majeur pour une jeune société. Pour créer son
entreprise
, il faut souvent collaborer avec des personnes qui partagent la même vision, le même objectif, les mêmes
aspirations. Entreprendre, c’est d’abord une affaire de passion.

Articles similaires

About the author

Raphaël

Raphaël

Leave a Comment