Internet

Que savoir du compte vendeur Amazon et son usage

Amazon compte vendeur : c'est quoi, création et conseils d'usage
Lucas Paul
Written by Lucas Paul

Souhaitez-vous commencer un projet de vente de produits ? Il existe plusieurs moyens pour y arriver. En effet, vous pouvez ouvrir un point de vente à un lieu bien identifié pour une votre commercialisation. Vous pouvez aussi choisir de vendre vos articles uniquement en ligne, en créant une boutique sur une plateforme. Dans ce dernier cas, il convient alors d’opter pour un site susceptible de favoriser l’émergence de votre activité. En la matière, on distingue, entre autres, Amazon. C’est l’endroit de référence pour réussir convenablement son e-commerce.

Qu’est-ce qu’un compte vendeur Amazon ?

Amazon est une plateforme reconnue comme la première en France en matière d’e-commerce. Ce site permet aux amoureux du commerce de vendre électroniquement leurs produits à distance. Mais avant de bénéficier d’un tel privilège, la première des choses à faire est d’ouvrir un compte vendeur Amazon.

En effet, l’ouverture de ce compte est une inscription qui s’effectue sur la plateforme. Concrètement, il s’agit d’un ensemble de ressources informatiques attribué aux membres du site en tant que vendeurs. Pour y accéder, ceux-ci doivent s’y connecter chaque fois qu’ils désirent l’utiliser. C’est une mesure de précaution qui assure la sécurité de chacun des utilisateurs présents sur Amazon.

Une fois le compte créé, Amazon offre de nombreux avantages aux vendeurs. En effet, cette plateforme permet aux vendeurs d’agrandir leur boutique à travers des outils qu’elle met à leur disposition. En dehors de ces outils, elle leur propose également certaines fonctionnalités toujours dans le but de leur permettre de développer leur commerce.

Grâce à ce compte, vous serez également mis en relation avec des millions de clients, ce qui ne fera qu’accroître votre notoriété. Néanmoins, il convient de noter que les outils et fonctionnalités qu’Amazon offre à ses vendeurs sont inclus dans l’abonnement. Il faut alors le payer avant d’en bénéficier.

Les pièces à fournir pour ouvrir son compte

Ouvrir un compte vendeur Amazon n’est pas un simple jeu de clic. Ce processus s’apparente à une démarche administrative qui requiert la présence de certains documents obligatoires.  Ainsi, pour créer un compte vendeur Amazon, vous aurez donc besoin de :

  • deux numéros de téléphone ;
  • une adresse mail (adresse provenant de Yahoo, Outlook, Gmail, etc.) ;
  • une carte bleue valide, le mieux serait d’éviter les cartes prépayées ;
  • une pièce d’identité comme un passeport ou une carte d’identité valable ;
  • un compte bancaire ouvert au nom de votre société ou en votre propre nom si vous faites de l’auto-entrepreneuriat ;
  • un extrait KBIS ou tout autre document pouvant fournir votre numéro de SIRET ;
  • un relevé bancaire, facture de téléphone, quittance de loyer ou autre pièce pouvant servir de pièce justificative de domicile.

Il s’agit là des différents documents à fournir pour créer un compte vendeur Amazon. Afin de vite réussir cette tâche, il est préférable de prendre en compte ceux dont vous aurez besoin en amont. Il faut préciser qu’à défaut de deux numéros, vous pouvez fournir un numéro de téléphone et un logiciel d’authentification installé sur votre smartphone.

Création proprement dite du compte

La création d’un compte vendeur Amazon commence par une étape cruciale. Il s’agit de choisir le type de compte que vous voulez ouvrir.

En la matière, on distingue deux formules de compte vendeur :

  • la formule basic
  • et la formule Pro.

La formule basic est idéale pour ceux qui ne disposent pas d’assez de moyens financiers. Avec lui, on n’a pas besoin de payer un abonnement mensuel. Par contre, l’utilisateur est contraint de s’acquitter de frais spéciaux sur chacune des ventes. Autrement dit, la formule basic permet aux membres le compte vendeur Amazon sans payer aucun sou, à part les frais à chaque achat.

La formule Pro ne permet pas une inscription gratuite. Il s’agit en réalité d’un forfait mensuel qu’il faut payer à 39 € HT. Son montant TTC s’élève alors à 46 €. Contrairement à la première formule, celle-ci permet aux vendeurs de bénéficier d’une bonne expérience de vente sans être exposés à des frais supplémentaires après chaque vente.

Une fois la formule du compte choisie, vous pouvez entamer l’ouverture du compte pour vendre sur amazon.fr. Pour cela, il faut, avant tout, aller sur le site d’Amazon. Ensuite, il faut cliquer sur le lien « Mettre en vente » situé en haut dans l’angle droit. Ainsi, le site enverra à un formulaire à remplir.

À l’aide de ce formulaire, il faut créer un nouveau compte vendeur Amazon avec une adresse mail de son choix. Le reste à faire après ça est de suivre les indications de la plateforme pour activer son compte. Pour cela, il faut juste fournir ses informations personnelles et celles de son entreprise. Ainsi, vous devenez vendeur sur Amazon.

Eviter le blocage du compte e-commarce Amazon

Satisfaire l’acheteur est une condition sur laquelle Amazon mise beaucoup. Pour cela, il a fixé des règles strictes que le vendeur doit respecter à défaut de voir son compte bloqué ou fermé.

La première chose qu’il faudra garder à l’esprit avec un compte vendeur Amazon concerne l’expédition des produits. Il est souhaitable que l’envoi de ceux-ci s’accompagne de numéros de suivi. Mieux encore, il faudra également récolter le plus de commentaires possibles de la part de ces acheteurs.

En effet, le géant du e-commerce dispose d’un niveau de suspension qu’on pourrait appeler « limitation de vitesse ». D’après cette règle, il existe un seuil de vente qu’il ne faut pas dépasser sans avoir de commentaires de la part des acheteurs sur son compte vendeur Amazon. Si l’on atteint cette extrémité, le site se verra dans l’obligation de mettre le compte vendeur en observation pendant 28 jours. Durant cette période, le service « Performance Vendeur » mènera des investigations sur ce compte afin de décider s’il faut augmenter ou non sa vitesse.

Cependant, même si l’obtention de commentaires est nécessaire pour accroître la vitesse de son compte vendeur, il ne faudrait pas aussi en abuser. Effectivement, Amazon a également fixé des règles à ce propos. Essayer de les enfreindre reviendrait à être accusé d’un usage frauduleux des dispositions de review. Bien entendu, la punition qui en découle est le blocage du compte vendeur Amazon.

L’autre chose qu’il faut aussi éviter concerne le délai de livraison. Si ce dernier est trop long, on risque de voir son compte verrouillé. Cette règle s’applique surtout aux détenteurs d’un compte seller central. Alors, le mieux à faire pour éviter d’éventuels blocages est d’utiliser le service « expédier par Amazon ». De cette manière, on est sûr que la livraison se fera dans les délais exigés par la plateforme.

Toujours en parlant de délais de livraison, l’idéal serait d’éviter le dropshipping avec un compte vendeur amazon.fr. Toutefois, on pourrait être amené à s’en servir si et seulement si le fournisseur opère en France et peut vite livrer le produit. Si vous ne remplissez pas cette condition, mieux vaut abandonner l’idée, au risque de dépasser la limite de délai fixée par Amazon.

Pour des raisons de sécurité, il peut arriver qu’un compte vendeur Amazon soit également bloqué. C’est un fait qu’on observe souvent dès la création du compte. En effet, il faut veiller à ce que les informations indiquées sur la pièce d’identité, le compte vendeur et le Kbis/SIREN soient identiques. Dans le cas contraire, le blocage de cet ensemble de ressources informatiques sera effectif.

About the author

Lucas Paul

Lucas Paul

Leave a Comment