Emploi / Formation

Tout savoir sur le CAP Petite enfance AEPE

CAP petite enfance AEPE déroulement et débouchés
Raphaël
Rédigé par Raphaël

De nombreux diplômes professionnels permettent de se reconvertir facilement vers des métiers du quotidien. Le CAP petite enfance AEPE en fait partie. Cette formation qui est de plus en plus proposée par de nombreux centres garantit généralement une rapide insertion sur le marché de l’emploi. C’est en effet un cursus très axé “pratique” qui ouvre sur d’excellents métiers de passion. Qu’est-ce donc que le CAP petite enfance et pourquoi s’y inscrire ?

Qu’est-ce que le CAP petite enfance AEPE ?

Le CAP petite enfance est un diplôme professionnel d’État pour les personnes qui adorent travailler avec les enfants. De façon concrète, ce choix permet de se former à l’accueil et à la garde des enfants de 0 à 6 ans. Les enseignements qui débouchent sur l’obtention de cette certification durent généralement 2 ans et sont ouverts à tout candidat justifiant d’un niveau d’études équivalent à la 3e. Plusieurs centres proposent leur cursus de certificat d’aptitude professionnelle pour la petite enfance en alternance. Il faut noter qu’il y a aussi les formations en téléprésentiel du site campus-des-ecoles.fr, une méthode innovante et dans l’air du temps. L’examen final est organisé par le ministère de l’Éducation nationale.

Quels sont les débouchés professionnels de cette formation ?

Le CAP petite enfance AEPE permet de se faire recruter dans de nombreuses structures. Une fois le diplôme en poche, il est possible de proposer sa candidature pour un emploi dans une structure collective comme :

  • Les crèches
  • Les haltes-garderies
  • Les centres de loisirs sans hébergement
  • Les jardins d’enfants
  • Les écoles maternelles
  • Les maisons d’assistance maternelle
  • Les centres de santé spécialisés dans l’accueil des enfants
  • Etc.

Le professionnel qui a son CAP petite enfance peut aussi choisir de travailler en indépendant et proposer ses prestations à domicile. De façon classique, il exerce une activité d’accompagnant. Il peut accueillir et assurer la garde des enfants. S’agissant des plus petits, il sera à même de s’occuper de leur toilette, de leur habillage, des repas, de leur socialisation et de leur autonomisation. C’est une fonction passionnante, mais c’est avant tout, un diplôme qui se prépare.

Quels sont les débouchés professionnels de cette formation

Comment effectuer sa préparation à ce diplôme ?

La plupart des centres qui proposent le CAP petite enfance AEPE organisent des cours en alternance. La formation par cette voie permet à l’étudiant d’apprendre et d’exercer le métier en même temps. C’est une modalité qui permet d’allier théorie et pratique. De plus, on peut percevoir une rémunération. L’alternance n’est cependant pas toujours adaptée aux situations des personnes désireuses d’obtenir un CAP petite enfance. Opter pour le téléprésentiel peut donc être une véritable alternative.

Pourquoi suivre sa formation CAP petite enfance en téléprésentiel ?

Le téléprésentiel est innovant, car il allie les nouvelles technologies de la communication. En effet, l’étudiant peut, depuis son domicile, suivre les enseignements sans perdre la sensation d’être dans une salle de cours. Ce mode d’enseignement est flexible et permet donc de limiter les déplacements. Il est donc forcément moins coûteux. Le téléprésentiel permet aussi d’avoir un gain de temps, de mieux s’organiser et surtout de poursuivre plusieurs occupations à la fois. Que ce soit en téléprésentiel, en alternance ou encore en formation initiale, les matières enseignées en préparation à ce CAP sont de divers ordres.

Quelles sont les matières enseignées pendant la formation ?

Les étudiants dans une formation débouchant sur le CAP petite enfance AEPE suivent des enseignements généraux et professionnels. Les modules d’enseignement général sont entre autres :

  • Le français
  • L’histoire-géographie
  • Les mathématiques
  • L’éducation physique et sportive
  • Les sciences

Il faut préciser que les étudiants justifiants d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau V sont exemptés des enseignements généraux. S’agissant des enseignements professionnels, ils sont organisés en trois unités qui sont :

  • La prise en charge de l’enfant à domicile
  • L’accompagnement éducatif de l’enfant
  • Les techniques de service à l’usager

Ces trois unités d’enseignement professionnel comportent plusieurs cours spécifiques qui abordent la nutrition et l’alimentation de l’enfant ainsi que les sciences médico-sociales. On y retrouve aussi les techniques de puériculture, la prévention des accidents domestiques, les soins d’hygiène et de confort, la gestion des stocks de produits et de matériels. Mais avant cela, comment réussir à son examen ?

Les épreuves du CAP petite enfance AEPE

À l’issue des deux années de formation, les candidats au CAP petite enfance doivent passer des épreuves écrites. Pour réussir cet examen, il faut obtenir une moyenne de 10. Les épreuves ne sont autres que celles relatives aux enseignements professionnels. Pour être éligible à l’examen, il faut avoir 18 ans. Il est néanmoins possible avec un accord parental de se présenter à 16 ans. Les professionnels qui souhaitent diversifier leurs compétences peuvent aussi se présenter dans le cadre d’un congé individuel de formation. Il ne suffit pas de réussir son examen pour être un bon accompagnant. C’est un métier qui requiert certaines qualités.

Quelles sont les qualités attendues d’un candidat au CAP petite enfance ?

Lorsque l’on choisit de s’orienter vers un métier qui requiert le CAP petite enfance AEPE, il faut pouvoir cultiver certaines qualités. En effet, les interactions avec les enfants en bas âges et les responsables de structures collectives ne sont pas toujours aisés. En plus de réussir l’examen national, il faut certaines qualités pour s’épanouir dans les métiers de la petite enfance. Ce sont par exemple des qualités relationnelles comme :

  • Avoir le sens de l’écoute
  • Savoir dialoguer
  • Savoir être courtois
  • Donner de sa disponibilité
  • Cultiver la patience
  • Être organisé
  • Connaître ses limites
  • Savoir communiquer et travailler en équipe

En plus des qualités relationnelles, on peut parler des compétences techniques requises :

  • Être à même de réaliser quelques gestes d’entretien dans une maison ou des locaux
  • Être au fait concernant la préparation des repas
  • Tout savoir sur les soins d’hygiène corporelle de l’enfant
  • Avoir de bonnes notions d’animation pour pouvoir proposer des activités divertissantes aux enfants

Avoir le CAP petite enfance : et après ?

Tous les détenteurs du CAP petite enfance AEPE ne choisissent pas toujours d’entrer sur le marché de l’emploi. C’est en effet un diplôme professionnel qui permet de continuer ses études si on le souhaite. Il est par exemple possible de poursuivre ses études et de préparer les concours d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles, d’assistant maternel, d’auxiliaire de puériculture ou d’éducateur des jeunes enfants.

Articles similaires

À propos de l'auteur

Raphaël

Raphaël

Laissez un commentaire